Vie – Crise d’ado, une excuse pour tout ?

La crise d’ado est-elle une excuse pour tout ? La preuve que non dans cet article. Quelques solutions face aux bêtises et à la mauvaise humeur autour de soi…

Voilà une excuse que j’ai souvent entendu et que je ne trouve plus valable au bout d’un certain temps :  » Il traverse sa crise d’adolescence, ça va lui passer « .

La crise d’adolescence, c’est une chose, mais sortir l’excuse d’avoir une crise d’adolescence pour toute bêtise commise, est-ce une bonne idée ? Moins sûre.

Devoir supporter les insultes, les humiliations en société ou chez soi n’est pas vivable. Il est conseillé, d’après ce que j’ai entendu ou lu jusqu’à aujourd’hui, de procéder ainsi :

– S’asseoir tous autour d’une table (famille), dire ce que l’on a sur le cœur (points positifs comme négatifs) et faire le nécessaire pour que les choses évoluent, que chacun retrouve sa place dans la bonne humeur (un peu à la façon moralisatrice de la famille Ingalls de la célèbre série La petite maison dans la prairie).

– Jouer la carte de l’indifférence face aux moqueries, aux réflexions inutiles et déplacées. C’est généralement ce qui interpelle et dérange le plus la personne qui nous ennuie : c’est une façon de lui prouver que ce qu’il/elle dit ne nous intéresse pas et passe au-dessus de nous.

Se concentrer sur soi , sur ses buts, et pas sur les autres, car la confiance en soi n’évoluera pas dans le bon sens si le regard d’autrui compte plus que tout pour vous.

Un adolescent s’affirme souvent en se « montrant », et pas forcément souvent de la bonne manière. Soit en fumant pour faire comme les autres ou bien en rabaissant ceux/celles qui ne le suivent pas dans ses jugements ou ses points de vue.

Pour faire face à cette situation, il est toujours bon, à mon sens, de rappeler à son ado les règles de la vie, le savoir-vivre. Je trouve qu’il se perd de jours en jours.

Pourtant, un bonjour ou un merci sont les mots clés appris (normalement) dès le plus jeune âge.

S’ils ne font plus partie de leur vocabulaire, n’hésitez pas à leur rafraîchir la mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *