Carnet de voyages – Quels sont les lieux incontournables à visiter à Rome ?

Parmi toutes les villes européennes, Rome arrive en tête des destinations touristiques. Il faut dire que la capitale italienne a du charme ! Avec une météo plus que favorable, nous avons pu visiter des lieux magnifiques et chargés d’histoire. Et malgré quelques 35 kms à pied parcourus durant ce week-end, l’escapade valait le détour. Voici un petit tour des endroits que nous avons visités.

Le Colisée, Le Mont Palatin et le Forum romain

Le samedi, jour de notre arrivée à Rome, nous avons débuté par visiter le quartier antique de Rome. Notre billet donnait accès aux 3 sites suivants : le Colisée, le Mont Palatin et le Forum romain. Nous les avons acheté sur place mais il est préférable de réserver en ligne : en pleine saison touristique, il faut parfois patienter des heures pour accéder aux sites.

Prix du billet : 12 € / personne soit 24 € au total.

Le Colisée

Le Colisée

Le Colisée

Le Colisée

Allez, on entre et on prend la pose depuis le Colisée :

Le Colisée est le monument le plus emblématique de la Rome Antique. Il a plus de 2000 ans. C’est un amphithéâtre, qui a été restauré. L’arène réunissait les gladiateurs qui combattaient au centre face aux spectateurs assis dans les gradins. Ceux-ci n’attendaient que deux choses : du pain et des jeux !

C’est certainement un des sites touristiques les plus visités de Rome (même pour un mois de décembre nous avons été surpris de rencontrer autant de touristes).

Forum romain et Mont palatin

C’est absolument grandiose !

La Via Sacra (Voie Sacrée) qui traverse le Forum est la rue principale de la Rome Antique, elle reliait la Place du Capitole avec le Colisée.

Ci-dessous, il s’agit de l’Arc de Titus. Cet arc de triomphe a été construit après la mort de l’Empereur Titus pour célébrer la victoire de Rome sur Jérusalem. (70 après J-C). Cela ne vous fait pas penser à un monument parisien ?

Dans l’Antiquité, le Forum romain était le centre névralgique de la vie politique et religieuse de Rome. Les fouilles archéologiques entreprises au XXème siècle ont permis d’exhumer une multitude de vestiges. L’endroit est chargé d’Histoire : imaginez-vous 20 siècles en arrière, lorsque Jules César y marchait aussi !

Situé à 40 mètres de haut au-dessus du Forum Romain, le Mont Palatin est l’une des sept collines de Rome sur laquelle sont érigées les ruines des anciens palais des empereurs romains. Les ruines ne sont pas particulièrement impressionnantes, mais le cadre est extrêmement reposant et la vue sur la ville magnifique !

Des ruines sur le Mont Palatin. Elles ne sont pas faciles à appréhender, notamment parce qu’il n’y a pas de traduction française des panneaux d’information. Et notre anglais limité ne nous a pas été d’un grand secours !

Une vue du Colisée depuis le Mont Palatin.

La fontaine de Trévi

Notre journée marathon du samedi (debout  3h du matin quand même) s’est achevée par la visite de la fontaine de Trévi. Incontournable lors d’un séjour à Rome, la fontaine de Trévi a été inaugurée en 1762 pour le compte du Pape Clément XI. Le monument présente une façade en Arc de Triomphe, magnifiée par des sculptures de figures mythologiques et une fontaine. C’est un lieu qui réunit énormément de touristes. Pas facile d’y accéder et de prendre des photos. Il faut dire que la place est limitée : la fontaine se situe au croisement de plusieurs rues. N’ayez pas peur de jouer des épaules !

Le lancer de pièces dans la fontaine de Trévi reste la tradition touristique par excellence. Selon une superstition séculaire, tout visiteur qui lance correctement une pièce de monnaie dans le bassin de la fontaine sera certain de revenir à Rome tôt ou tard.

La fontaine étant située à deux pas de notre hôtel, nous avons pu la visiter de jour et de nuit. Petite préférence pour la visite de nuit avec ces lumières magnifiques !

De jour :

De nuit :

Un petit restau tout mignon proche de la Fontaine de Trévi.

Le parc de la Villa Borghese

C’est le plus célèbre parc à Rome. Il est accessible gratuitement. On s’y promène, entre les coureurs, marcheurs et cyclistes. Ce sont des espaces verts apaisants proches des quartiers huppés de Rome.

Voici le Temple d’Esculape : un petit temple néoclassique situé sur un îlot artificiel.

Nous sommes passés devant le  jardin zoologique :

C’est ici que se trouve le musée de la de la Galleria Borghese où l’on peut admirer l’une des plus belles collections d’arts au Monde.

Le Panthéon

L’édifice est un temple érigé en 27 avant J-C et dédié à l’ensemble des dieux de l’Antiquité. C’est certainement le monument antique de Rome le mieux conservé. Il est très impressionnant, notamment de par son architecture, ses murs extérieurs et ses grandes colonnes.

En plein jour, le grand puit de lumière perce l’oculus (ouvert sur le ciel) au centre du monument. La coupole fait plus de 43 mètres de diamètre. Les parois intérieures sont en marbre, ce qui le rend encore plus majestueux.

Le Panthéon accueille les sépultures de nombreuses personnalités telles que le peintre Raphaël, des rois d’Italie… À noter que le Panthéon est ouvert gratuitement.

Les places

La capitale italienne compte de nombreuses places historiques qui méritent le détour. Elles permettent de s’immerger dans l’Histoire de la ville mais pas seulement. Ce sont des endroits très agréables pour se détendre et flâner. Voici un aperçu de 6 places incontournables de la cité éternelle que nous avons eu la chance de traverser.

La piazza Navona

Il s’agit de la place la plus populaire de Rome. Cette place baroque se trouve dans le centre historique (proximité immédiate du Panthéon). Un marché de Noël s’y tient durant les fêtes de fin d’année (petite déception, nous l’avons raté, car l’ouverture était fixée au week-end suivant).

La piazza Venezia

Elle est située au centre de Rome et est dominée par le Monument à Victor Emmanuelle II.

La piazza del Campidoglio

Cette place réunit les monuments du Capitole et des statues antiques.

Le Soldat inconnu

Le Soldat inconnu ou « Ignoto Militi » en latin est un soldat italien décédé au cours de la première Guerre Mondiale. La cérémonie d’enterrement du Soldat inconnu, qui a eu lieu le 4 novembre 1921, a été l’événement le plus important et a participé à « l’Italie Unie » car un million de personnes y ont participé.

La tombe du soldat inconnu est symbolique et représente tous les morts et les perdus de la guerre d’Italie. (source Wikipédia). On aperçoit une couronne de laurier à la mémoire des Italiens tombés et disparus au cours des guerres.

La piazza di Spagna

C’est l’une des principales places touristiques de Rome. Elle est située dans le quartier des boutiques de luxe. Autant vous le dire, nos porte-monnaies sont bien restés au chaud dans nos poches !

La piazza del Popolo

Aussi appelée la « Place du peuple ». Cette dernière est l’une des plus populaires de Rome jouxtant le parc de la villa Borghese. Elle était autrefois consacrée aux jeux et aux foires, spectacles populaires, mais également aux exécutions capitales.

Place Saint Pierre

Photos ci-dessous

La place St Pierre est une grande esplanade située devant la Basilique St Pierre dont elle constitue en quelque sorte le parvis. Ici, nous entrons dans l’Etat du Vatican. Cette place est le lieu de rassemblement des croyants lors des cérémonies religieuses. La place St Pierre est bordée de chaque côté par des colonnades semi-circulaires qui symbolisent les bras tendus de l’église qui embrassent le monde.

Une vue de la place St Pierre depuis la basilique.

Incroyable, le dimanche nous avons pu apercevoir le Pape François. Tous les dimanches à midi, le pape apparaît à la fenêtre de ses appartements (à droite de la façade de la Basilique) pour la célébration de l’Angélus.

L’entrée pour la basilique Saint Pierre est gratuite. Les musées du Vatican et la Chapelle Sixtine étaient quant à eux payants (malheureusement, nous n’avons pas pu les visiter, car ils sont fermés le dimanche).

L’intérieur de la basilique St Pierre :

La fontaine de la cité du Vatican :

Le Pont de Sant Angelo

Nous sommes arrivés jusqu’à la place St Pierre dont nous vous parlions précédemment en empruntant la Via della Conciliazone (rue de la réconciliation), une longue rue qui débute au Château Sant’Angelo.

Ce dernier permet de traverser le Tibre.

Enfin, nous souhaitions vous faire profiter d’un coucher de soleil avec un ciel de feu à Rome :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *